Le mot des personnalités de la voile

Faire un tour du monde contre vents et courants nécessite la force de caractère nécessaire à affronter d’énormes difficultés. En plus ce n’est pas évident d’y arriver du premier coup !

Si je détiens toujours le record, c’est que j’ai eu la chance de trouver les financements qui m’ont permis de réussir. Toi Stéphane, tu es parti avec trois fois rien ! Cela m’a rappelé mon époque BOC86-87.

Le plus important n’est pas le pognon. C’est de faire ce qui plaît et ce qu’on aime.

Toi qui a encore envie de te retrouver en tête à tête avec Oïkos et de refaire un beau périple, je te souhaite plein de bonheur.

Notre planète a besoin qu’on la connaisse le mieux possible et la recherche est indispensable pour la préserver.

Je te souhaite bon vent pour tes expéditions futures.

Bien amicalement.

JL VDH – Parrain des Défis GEC 2011-2012 - Septembre 2012 - la Rochelle

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Stéphane et Oïkos ont vu la mer ensemble et veulent la revoir, encore et toujours. Cela me fait penser à un poète qui disait :

«  La mer ne m’a rien demandé, ni d’où je viens, ni qui j’ai été. Elle a rempli ma bouche de son sel et mon esprit de son silence. »

Mille bonheurs à vous deux.

Isabelle Autissier -  Septembre 2012 - la Rochelle

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bravo pour ce beau et long voyage. Bonne continuation. Le vent est bon quand on a des rêves.

Philippe Poupon  - Septembre 2012 -  la Rochelle

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Merci Stéphane de nous faire rêver, de nous montrer que c’est possible, de susciter des vocations, de nourrir notre imaginaire et celui de tous les lecteurs de « Voiles et Voiliers »…Et pour 2014 de joindre l’utile à l’agréable pour nous dire comment vont nos Océans.

Bien amicalement.

Pierre Lavialle – Directeur de « Voiles & Voiliers »  - Septembre 2012 - la Rochelle

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Stefan,

Your past voyage was on inspiration, your next one will be a huge challenge, but one that will advance our knowledge of life for a small boat in the Southern Ocean when at its most inclement.

I wish you a safe voyage and will look forward to hearing of your experience when you return.

Bon voyage.

Sir Robin Knox Johnston – 9 nov 2012 - Les Sables d’Olonne.